×
logo ecole steiner altereco

Notre projet

Nous nous sommes rencontrés en 2015 avec le désir commun de voir s’ouvrir une école Steiner dans la région de Charleroi. Nos motivations étaient diverses, nos raisons d’être là aussi. Nous étions parents, enseignants, anciens élèves Steiner, intéressés ou juste curieux et nous avons pris la décision de se lancer ensemble.

Notre désir est donc de pouvoir ouvrir les portes d’une école Steiner pour offrir une diversité pédagogique dans la région et faire découvrir cette pédagogie au plus grand nombre.

Nos Objectifs

Vous cherchez une école différente pour vos enfants ? Une école dans laquelle vos enfants sont encouragés, respectés dans leur individualité et leur rythme ? Une école où est enseigné l’entraide, la coopération, où chaque enfant est soutenu pour développer ses facultés propres et pour s’épanouir ? Une école où l’art, les travaux manuels, les mathématiques, la musique, les langues, la danse sont des outils pour grandir et non des objectifs à atteindre ?

C’est ce que l’ ASBL ALTERECO a pour objectif. Conscients qu’aucune alternative pédagogique n’existe encore dans le monde carolo, nous nous sommes réunis pour créer une école à pédagogie issue essentiellement de la pédagogie Steiner, dans la région de Charleroi.

Nous sommes conscients qu’élever des enfants ne se limite pas à les insérer coûte que coûte dans notre société actuelle et d’arriver à ce qu’ils « gagnent leur vie » . Elever des enfants, c’est les accompagner dans l’apprentissage de l’épanouissement personnel tout en respectant ce qui fait d’eux des êtres uniques : leur personnalité, leurs besoins, leur rythme, leurs potentiel et leurs richesses. Nous sommes convaincus que la société de demain se crée dès l’école et qu’éduquer à la paix et à la compassion constitue une nécessité pour l’avenir de l’humanité.

L’objectif de l’ASBL est de mettre en place une école maternelle et primaire dans laquelle l’enseignement sera donné selon les principes de la pédagogie Steiner. La volonté de rendre cette école accessible à tous financièrement et géographiquement est primordiale. Des structures similaires se développent actuellement mais restent souvent onéreuses et donc réservées à un public relativement aisé. A cette fin, l’école fonctionnera sur base de fonds propres et de subsides. Cette démarche vise donc à s’insérer dans le système scolaire actuel afin de diversifier l’offre existante. Permettre au réseau scolaire de répondre plus adéquatement aux différents besoins de chacun peut l’enrichir, le dynamiser et, ainsi, lui apporter un nouvel attrait.

Ecole Waldorf-Steiner

L’école est ouverte à tout enfant de 3 à 14 ans, quelle que soit son origine sociale, ethnique ou religieuse. L’école, les parents et l’enfant sont des partenaires afin de créer un avenir solidaire. Osons construire - et c’est peut-être un devoir moral - pour le mieux de l’humanité une pédagogie qui se base sur le respect et une connaissance de la Nature Humaine telle qu’elle fonctionne dans sa globalité.

« Tout le monde est un génie. Mais si tu évalues un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il vivra toute sa vie en pensant qu’il est stupide » Albert Einstein

Nous exigeons qu’aucun enfant ne doive vivre avec le même sentiment d’incompétence en se croyant bête et inutile et ne trouve sa vocation dans la vie à cause d’une éducation scolaire ou chacun doit rentrer dans le moule, qui tue la créativité, instinctivement présente en chacun de nous.

Pédagogie

Selon la pédagogie anthroposophique, fondée par Rudolf Steiner, l’enfant n’a pas à être éduqué pour servir les besoins de la société actuelle et ainsi la perpétuer, mais doit être révélé à lui-même, dans ce qu’il a de meilleur, pour construire demain une société plus juste et harmonieuse.

En mots, c’est simple à réaliser: il suffit de remplacer les notions d’ambition, de compétition ou de crainte par celles de liberté, de confiance et d’enthousiasme.

L’école s’attachera d’abord à mettre en oeuvre une très haute qualité de communication dans les relations humaines. La participation des parents sera active. Via l’instauration des règles de communication non-violente expérimentées sur le terrain et le recueil de sa pleine adhésion par chacun, l’école visera d’abord à développer le bienêtre, l’épanouissement, l’autonomisation, le sens des responsabilités, les sens critiques de l’enfant dans tous les aspects et environnements de sa vie. Cela permettra de faciliter l’apprentissage à la vie, à l’insertion harmonieuse et épanouissante dans la société et le développement personnel valorisant.

Notre école se base sur plusieurs valeurs

Epanouissement

Notre école tend à permettre l’épanouissement de l’individualité de chaque enfant, par l’acte pédagogique du professeur. L’enseignant prend connaissance de la biographie de l’enfant, notamment par des entretiens approfondis avec les parents afin de mettre en pratique des interventions diversifiées de manière à sensibiliser chaque enfant, même lorsqu’il s’agit d’une activité ou d’un apprentissage réunissant toute la classe. Au jardin d’enfants, la qualité de l’environnement matériel et humain forme l’enfant au sein d’une vie de groupe. À partir de la deuxième septaine, l’étude des tempéraments des enfants constitue pour les professeurs un instrument méthodologique privilégié pour différencier l’enseignement. Le travail intérieur de l’enseignant est essentiel pour lui permettre de chercher l’attitude appropriée face à chaque enfant.

Bienveillance

Les enseignants, ayant suivi la formation en pédagogie Steiner, sont aptes à agir avec bienveillance face aux enfants. Ils enseignent en respectant le rythme de chaque enfant, son tempérament, sa nature, ses forces et ses difficultés. Cette bienveillance sera présente dans la relation enseignant-élève en mettant en oeuvre une gestion positive des conflits et en appliquant les règles de la communication non-violente dont les enseignants connaissent les fondements : valorisation de l'estime de soi, écoute des sentiments, conscience des étiquettes que l'on a tendance à coller aux enfants et de la manière de les décoller, valorisation de l'autonomie, gestion du stress et des émotions. Cela permettra à l’élève de s’orienter et non d’être orienté puisqu’il se connaîtra.

Les moments d’évaluation suivront cette voie en excluant toute forme de classement ou hiérarchisation afin que chaque élève évolue avec confiance et motivation. Les rapports constants des professeurs entre eux et avec les parents lors des réunions, permettront de mener à bien les missions d’évaluation.

Respect

Le respect est une valeur primordiale de la pédagogie Steiner.

Elle se décline en plusieurs points :

  • Respect de l’environnement
  • Respect des différences (croyances, origines, handicaps et opinions)
  • Respect du rythme de l’enfant et de son développement

Tout au long de sa vie, Rudolph Steiner s’est intéressé aux interactions entre l’homme et son environnement. Ses observations l’ont mené à développer notamment la biodynamie, l’anthroposophie et la pédagogie anthroposophique. Cette dernière met chaque enfant en relation avec lui-même, les hommes et la nature qui l’entoure.

Dans cet esprit, notre école tend à n’utiliser que des matériaux issus de la nature comme du mobilier et des jeux en bois, de la laine, de l’argile, de la peinture naturelle et des aliments issus de cultures biologiques, etc.

Afin de respecter tous les enfants pour ce qu’ils sont, chacun sera accueilli au sein de l’établissement quelques soient ses origines, ses croyances, sa religion ou ses opinions.

Dans notre école, nous veillerons à ce que chaque enfant soit respecté dans sa tripartition (tête, mains, coeur), c’est-à-dire que l’école s’engage à développer en chaque enfant et selon son rythme : son intellect, sa corporalité et sa relation avec ses émotions. Chaque aspect est travaillé grâce aux activités manuelles, aux jeux, à l’eurythmie, aux sorties ainsi qu’aux cours dispensés par les professeurs.

Liberté

L'école et les enseignants veilleront au respect des libertés de chaque élève.

La liberté de culte: l'école ne prônant aucun culte, tous seront bienvenus, respectés et valorisés. L'enseignant pourra proposer des explications, des leçons sur les différentes religions ou laisser la parole aux élèves souhaitant partager sur leur culte.

La liberté d'opinions et de pensées: chaque élève sera encouragé à développer ses idées et opinions propres tout en respectant également celles des autres, cela grâce à des débats ou tables de discussion.

La liberté d'expression de soi: chaque enfant aura la possibilité d'exprimer sa personnalité et ses singularités dans les différentes activités proposées, telles que les activités artistiques, manuelles ou la création de spectacles et d'expositions.

Solidarité

Dans un monde où l’individu prime sur le collectif, il semble indispensable d’inculquer le sens de l’entraide aux enfants afin de leur donner la force de surmonter les défis de la vie.

Dans cet esprit, les enseignants mettront en place des jeux coopératifs, des tâches quotidiennes à réaliser ensemble dans un but commun, des projets que les enfants mèneront à bien main dans la main. L’école sera un endroit où l’entraide fera partie du quotidien des enfants : travail en groupe, titulariat, construction d’un potager, etc.

Responsabilité

Au sein de notre école, la responsabilité sera dans les mains de chacun des acteurs du projet.

Premièrement, la responsabilité des parents est très importante. En effet, nous avons besoin d’eux pour le fonctionnement et l’entretien quotidien de l’école (nettoyage, réparations, travaux de peinture, évènements, etc.).

Ensuite, la responsabilité des enfants passe par leur engagement dans tout acte qui s’offrira à eux durant leur vie à l’école (rangement, nettoyage des locaux, mise en place du matériel, du repas, etc.).

Enfin, les enseignants ont la responsabilité de guider les élèves dans le chemin qui leur est propre selon leur rythme, leur individualité, leurs besoins. Pour parvenir à réaliser ce défi, les enseignants seront formés à la pédagogie Steiner. Outre ses aspects théorique et pratique, cette formation s’avère être également un réel travail sur soi pour l’enseignant. Ce travail est essentiel pour trouver l’attitude appropriée face à chaque enfant.

L’équipe éducative veillera à porter sur chaque élève un regard bienveillant et global, il sera considéré comme un être à part entière qui possède des caractéristiques propres, tant au niveau cognitif, affectif, physique que social. La diversité dans un groupe est valorisée et considérée comme une force. Il est important pour nous que les enseignants aient une connaissance des fondements de la communication non violente. Celle-ci comprend la valorisation de l'estime de soi, l’écoute des sentiments, elle exclut les systèmes punitifs et les récompenses mais privilégie plutôt une responsabilisation et une motivation intrinsèque, consciente des étiquettes que l'on a tendance à coller aux enfants et le désir de les décoller. La CNV valorise davantage l'autonomie, la gestion du stress et des émotions. Une démarche de remise en question, sera donc encouragée au sein de l’école. En effet, la vie est en constante évolution : la société bouge, l’école bouge, les enfants changent et donc l’enseignant doit être capable de se remettre en question constamment afin d’apporter les adaptations nécessaires aux exigences nouvelles. Il nous faut donc pratiquer une pédagogie ouverte, évolutive et créatrice à partir de la vie et des intérêts de l’enfant.

Autonomie

L’enseignement qui sera dispensé mènera chaque enfant vers une connaissance réelle de soi. L’autonomie globale mène à celle-ci. Ainsi, les enfants développeront leur autonomie physique, d’action et leur autonomie de pensée.

Cela se fera par le biais du rangement des jeux et/ou du matériel, de la vaisselle, de l’habillement pour les sorties ou les récréations, du travail en ateliers, du travail individuel pour les plus grands, …

L’autonomie de pensée sera, pour sa part, travaillée grâce à l’enrichissement de l’esprit critique en corrélation avec le respect des autres. Pour ce faire, les élèves recevront des apports scientifiques et historiques des faits et évènements passés ou actuels. Ils forgeront ainsi leurs opinions et nourriront les débats qui seront amenés en classe.

Pour les aider à affiner leurs idées, leurs propos et leurs relations au monde, les enseignants les sensibiliseront à un vocabulaire adapté aux contextes (critique d’art, de cinéma, de faits d’actualité, de questions diverses sur le monde ou la nature, etc.).

Amour et Paix

Le quotidien à l’école sera en accord avec l’amour que l’on a pour soi, pour les autres et pour la nature. Ne perdant pas de vue que le rôle de l’école est de préparer les adultes de demain à s’engager dans la vie, il est primordial de leur permettre de se construire en ayant la paix comme bannière. L’école se voudra un endroit où la paix règne, se cultive et est célébrée.

Il est évident qu’un enfant en paix avec soi, avec les autres et avec le monde sera un adulte prêt à relever les défis de demain.